fbpx

Blog Detail

Apprendre la salsa cubaine : découvrez les secrets de cette danse latine

Apprendre la salsa cubaine: tous les  secrets de cette danse latine

Vous souhaitez apprendre la salsa cubaine! Découvrez cette danse sensuelle et festive, au tempo vif et entraînant. C’est la danse en couple la plus pratiquée en France. Elle s’impose comme un excellent moyen pour chacun de s’exprimer, dans la joie et le partage.

Vous être intéressé par la salsa cubaine, mais vous n’osez pas vous lancer ? Pas de panique. Cette danse peut être commencée à tout âge, et même les débutants prendront beaucoup de plaisir à bouger sur le rythme de salsa. Il est possible d’apprendre à danser la salsa et particulièrement le style cubain, très rapidement.

Dans cet article, découvrez ce qu’est la salsa cubaine et la rueda de casino, l’importance de la position fermée et les pas de danse de base. Tout ce dont vous avez besoin pour enfin entrer dans la danse. 

Qu’est-ce que la salsa cubaine ?

Une danse rythmée et populaire

Très populaire aux quatre coins du monde, la salsa est une danse improvisée. Les danseurs doivent écouter la musique, leur partenaire et leur propre corps, pour danser en harmonie.

Elle se pratique généralement à deux, sur un rythme où l’homme guide la femme. Mais elle peut également se pratiquer seul ou en groupe. Vous pouvez choisir de danser en ligne, à plusieurs couples ou bien avec un leader et divers partenaires.

En parallèle, n’hésitez pas à lire : Quelle est la différence entre la salsa cubaine et la salsa portoricaine ?

Voici une vidéo démonstrative pour danser la salsa cubaine :

 

Des racines latines, caribéennes, africaines et américaines

La musique cubaine sur laquelle reposent les rythmes de salsa est un savant mélange de rumba et de son (à prononcer “sonne”) cubain. Ce dernier correspond à une rencontre entre les cultures des Caraïbes et d’Afrique de l’Ouest, notamment le mengon.

À cette époque, le terme de salsa n’est pas encore apparu dans les mœurs et on parle simplement de musique latino. Avec le temps et l’immigration, une nouvelle influence va venir enrichir les rythmes cubains : le jazz américain.

On y introduit notamment la trompette, très peu présente dans la musique cubaine auparavant. La salsa cubaine est donc une danse qui s’est nourrie des différentes cultures, pour en tirer le meilleur.

Les origines du terme “salsa”

Savez-vous ce que signifie “salsa” en espagnol ? Au sens propre, il s’agit de “sauce”, mais au sens figuré, cela veut dire “piquant”. Les différentes salsas, dont la salsa cubaine, ont des origines latines et sont des danses répondant à des sonorités chaudes et entrainantes. Dans les années 1930, le public aimait également réclamer l’orchestre en cirant “salsa, salsa”.

Cela signifiait que les musiciens pouvaient commencer à chauffer leurs instruments pour ambiancer les spectateurs. Les musiciens sont d’ailleurs eux-mêmes appelés les “salceros” par les Cubains.

Pour avoir le maximum d’informations : Les principaux codes à connaître en Salsa Cubaine

Les 3 familles de salsa

La salsa cubaine s’inscrit dans la famille plus élargie de la danse salsa. En effet, il existe 3 différents types de salsa, qui possèdent tous des spécificités, bien que partageant des racines latines communes :

  • la salsa cubaine : très dynamique, danse en couple ou en rueda ;
  • la salsa portoricaine : en couple ou en ligne, dérivée du mambo, sur un rythme davantage doux et sensuel, plus proche des danses de salon ;
  • la salsa colombienne : danse de couple, sur une musique très dynamique, avec une importance particulière donnée aux pas de danse des pieds.

Plus d’informations ici : Apprendre la Salsa Colombienne

La rueda de casino

Vous avez vraiment envie d’apprendre la salsa cubaine, mais vous n’avez pas de partenaire ? Ce n’est absolument pas bloquant. En effet, la salsa n’est pas une danse exclusivement réservée aux couples. Il existe une variante, appelée la rueda de casino, qui consiste en des rondes de couples.

Afin d’avoir le maximum de conseils : Quelle tenue pour pratiquer la danse de couple ?

En parallèle, voici une vidéo explicative d’un tutoriel pour pratiquer la salsa cubaine :

Vous dansez donc en cercle. Afin que tous les danseurs changent régulièrement de partenaires, un leader annonce les passes à venir par des mots. Lorsque ces dernières arrivent, tous les danseurs changent de partenaires au même moment. C’est une façon très conviviale de danser la salsa cubaine et de rencontrer des danseurs qui partagent votre passion. 

La position fermée en salsa cubaine

La position de départ

Si la salsa cubaine est effectuée en couple, les deux danseurs doivent se faire face. En effet, leurs pas doivent pouvoir être réalisés en miroir. Les deux partenaires doivent être en position fermée, ce qui signifie que leurs corps sont assez proches.

Pour cela, les danseurs posent leur main droite dans le dos de la danseuse, qui pose sa main gauche au niveau des épaules du danseur. Les deux mains libres (gauche pour le danseur et droite pour l’autre danseur) se rejoignent en hauteur, alors que les bras forment quasiment un angle droit, sans être rigide.

Les avantages de la position fermée

Danser en position fermée peut changer tout votre ressenti en salsa cubaine. En effet, cette technique présente 2 avantages majeurs :

  • Apprendre à connaître la personne en face de soi : grâce à la tension exercée par l’un et l’autre, les partenaires apprennent à guider ou suivre l’autre.Cela permet de se synchroniser beaucoup plus naturellement.Le contact visuel peut également aider à établir une connexion plus profonde entre les danseurs. Lorsque l’union est assez forte, les partenaires peuvent même fermer les yeux, et simplement bouger en fonction de l’autre.
  • Écouter la musique : la salsa cubaine commence souvent sur un rythme posé en introduction, pour laisser le temps aux partenaires de se caler sur le tempo. Lorsque les premières syllabes sont chantées, le rythme s’accélère souvent et la position fermée s’ouvre pour permettre aux danseurs de s’exprimer.Au milieu de la musique, le tempo décélère de nouveau, et vous pouvez revenir en position fermée. Danser ainsi permet de s’adapter beaucoup plus facilement à ces variations, et guider votre partenaire en fonction de votre ressenti.

Conseils pour danser en position fermée

Notre objectif est vraiment que vous profitiez au maximum de la musique, et des sensations apportées par la salsa cubaine. Alors pour que vous compreniez bien comment positionner votre corps par rapport à celui de votre partenaire, voici 3 astuces supplémentaires :

  • Faites des petits pas : les petits pas permettent d’être toujours proche de votre partenaire et de ne pas perdre de temps lors de vos déplacements.
  • Gardez vos épaules bien parallèles : c’est ce qui vous permet de garder une bonne connexion avec l’autre danseur et de conserver un cadre fixe. La main gauche de la danseuse est sur l’épaule du danseur, et ce dernier positionne sa main droite entre les omoplates de sa partenaire. Les deux coudes doivent se toucher. Si, de l’autre côté, les mains sont liées, les épaules deviennent automatiquement parallèles.
  • Retournez en position fermée quand la musique se pose : comme précisé plus haut, la position fermée n’a pas seulement pour but de démarrer la danse. Elle permet également d’effectuer des transitions entre des enchainements plus dynamiques (les passes), lorsque la musique se ralentit de nouveau.

Les pas de base de la salsa cubaine

Un rythme structuré par les claves

Connaissez-vous la clave ? C’est un instrument de percussion d’origine africaine, alternant entre tension et détente rythmique. La salsa cubaine répond à la structure rythmique imposée par les claves.

Ce sont eux qui donnent le tempo, et ce tout au long du morceau. Il s’agit donc d’alterner une mesure dite forte, avec 3 notes, et d’une mesure dite faible, avec deux notes.

Explications des pas de base, pour les débutants

En général, vous alternez le pied gauche et le pied droit, pendant que votre partenaire fait l’inverse. Pour que vous ayez une première idée des pas présents dans la danse cubaine, voici quelques exemples de ceux les plus pratiqués (les pas sont décrits du point de vue du cavalier) :

  • le pas L.A : vous avancez le pied gauche et décollez le pied droit du sol (temps 1), puis vous reposez le pied droit (temps 2), pour ensuite ramener en arrière le pied gauche (temps 3) et marquer une pause (temps 4). Le recul ne doit pas être exagéré, et votre hanche doit rester flexible. Les 4 autres temps sont ensuite inversés, et vous effectuez les mêmes mouvements avec le pied droit ;
  • le pas de salsa : vous alternez le pied gauche et droit. Les hommes commencent toujours par le gauche et les femmes par le droit. C’est le pas arrière/arrière, où vous faites pied droit en arrière puis retour, et pied gauche en arrière puis retour ;
  • le pas croisé, ou pas de rumba : c’est un déplacement latéral. Vous effectuez un pas de salsa en décalant votre pied fort sur le côté en même temps que le recul ;
  • le pas de côté : vous vous déplacez sur la gauche et la droite au lieu de vous déplacer d’avant en arrière.

En résumé : la salsa cubaine

N’hésitez plus et lancez-vous dans la salsa cubaine. C’est une danse joyeuse et abordable pour les débutants. Festive et créative, elle est devenue incontournable dans les soirées dansantes.

Ses racines multiples en font une danse rythmée et populaire, qui peut se danser seul, en groupe ou en couple. Une fois que vous avez compris les pas de base et l’importance de la position fermée, vous allez pouvoir pleinement profiter des sensations procurées par la salsa cubaine.

Pour avoir plus d’informations à ce sujet : Les origines de la salsa

Venez profiter sans plus attendre des rythmes endiablés de la salsa cubaine. 

Leave your thought

14 − 2 =

Call Now Button01 84 60 99 60